Risques chimiques et biologiques

La spécialité RCHB (risques chimiques et biologiques) de Loir-et-Cher

La spécialité risques chimiques et biologiques permet aux sapeurs-pompiers formés dans la spécialité d’intervenir et de répondre à toutes les situations d’urgence. Leurs actions entrent dans le cadre des missions dévolues aux services d’incendie et de secours.

Les membres des équipes d’intervention risques chimiques et biologiques interviennent pour l’exécution des opérations et la mise en oeuvre des matériels lors d’incident ou accident comportant des risques chimiques et/ou biologiques. Dans ce cadre, ils peuvent :

  • Assurer la protection des premiers intervenants dans le cadre de leur mission,
  • Participer, avec d’autres services, à la prise en charge des victimes et des impliqués,
  • Déterminer ou confirmer les risques liés à l’incident ou à l’accident d’origine chimique ou biologique,
  • Caractériser le risque,
  • Agir sur le risque pour le supprimer ou en limiter les effets,
  • Prendre toutes les dispositions pour limiter le transfert de contamination.
La spécialité risques chimiques et biologiques comporte quatre emplois
  • Equipier et/ou chef d’équipe reconnaissance (RCH1) : balisage et protection des primo-intervenants, sauvetage, reconnaissance,
  • Equipier ou chef d’équipe intervention (RCH2) : identification du risque, sauvegarde des populations, actions directes ou indirectes sur le risque,
  • Chef de CMIC (cellule mobile d’interventions chimiques) (RCH3) : commande le dispositif risque chimique et biologique,
  • Conseiller technique départemental (RCH4) : assure le conseil technique au commandant des opérations de secours (COS) ou au Directeur des opérations de secours (DOS), met en oeuvre les éléments et outils spécifiques d’aide à la décision.

L’effectif des personnels RCHB est de 25 équipiers ou chefs d’équipe RCH1, 64 équipiers ou chefs d’équipe RCH2, 5 chefs de CMIC (RCH3), 1 conseiller technique départemental (RCH4), soit 95 sapeurs-pompiers spécialistes.

L’unité d’intervention risques chimiques et biologiques dispose d’une cellule risques technologiques (reconnaissance et intervention) stationnée au CSP Blois-Nord et de deux véhicules pour les équipes reconnaissances, stationnés aux CSP Vendôme et Romorantin-Lanthenay.

Il existe 4 niveaux de formation pour le risque chimique et biologique, du RCH1 au RCH4
  • RCH1 : stage départemental ou inter-départemental de 52 heures, validant l’un des emplois d’équipier reconnaissance risque chimique et biologique (ou de chef d’équipe si l’agent est titulaire de l’unité de valeur correspondante) ;
  • RCH2 : stage départemental ou inter-départemental de 67 heures, validant l’un des emplois d’équipier intervention risque chimique et biologique (ou de chef d’équipe si l’agent est titulaire de l’unité de valeur correspondante) ;
  • RCH3 : stage départemental, inter-départemental ou national de 90 heures, validant l’emploi de chef de CMIC ;
  • RCH4 : stage national réalisé à l’ENSOSP (Ecole Nationale Supérieure des Officiers de Sapeur-Pompier située à Aix-les-Milles) de 122 heures, validant l’emploi de conseiller technique départemental en risques chimiques et biologiques.