Garder la forme

Impactant les conditions physiques et biologiques du corps, le surpoids et l’obésité peuvent entraîner des problèmes de santé très rapidement. L’obésité réduit l’espérance de vie de 10 ans et contribue à l’apparition des maladies chroniques. Les risques cardiovasculaires ou de diabète sont multipliés par trois, et le risque d’accident vasculaire cérébral par 2. La présence de graisses sur les artères constitue aussi un risque élevé d’hypertension artérielle.
Plus de 80 % des diabètes de type 2 peuvent être attribués à l’obésité.
Les problèmes rhumatologiques et respiratoires sont fréquents : 1 personne obèse sur 4 environ souffre d’apnée du sommeil.

L’obésité est le résultat d’un bilan énergétique positif, avec des apports supérieurs aux dépenses, l’excédent étant stocké sous forme de graisse. Les études montrent une association entre les activités sédentaires (télévision, jeux vidéo, etc.) et le risque d’obésité.
D’où l’importance de pratiquer une activité physique régulière : au moins 30 minutes chaque jour pour les adultes et 60 minutes pour les enfants.

Dans le cadre du métier de sapeur-pompier, l'entraînement et la condition physique sont indissociables de la sécurité opérationnelle. Les capacités physiques du sapeur-pompier sont liées aux contraintes opérationnelles nécessitant un potentiel physique important en raison d'efforts soudains et violents. L'entraînement physique et sportif, associé à une bonne hygiène de vie, apparaît comme une nécessité pour mener à bien la mission dans l'intérêt des victimes, tout en préservant le capital santé du secouriste et la sécurité de l'équipage.

Télécharger l'affiche du réseau Santé-Sécurité du Grand Centre :

Prévention - Garder la forme