Prévention

La prévention, c’est l’ensemble des mesures juridiques, administratives et techniques destinées à protéger les personnes et les biens contre les risques d’incendie et de panique.
Les moyens humains du groupement Prévention

4 officiers de sapeurs-pompiers professionnels :

  • Un chef de groupement : Commandant Sandrine PEDROLA,
  • Arrondissement de Blois : Capitaine Yannick KERVOELEN, adjoint,
  • Arrondissement de Romorantin-Lanthenay : Lieutenant Hervé POUJADE,
  • Arrondissement de Vendôme : Lieutenant Julien COCHET.

2 agents administratifs assurent le secrétariat.

La mission Prévention est regroupée au sein de l’état-major du SDIS. Ce choix permet d’observer une doctrine commune sur l’ensemble du département et dans la gestion des différents dossiers. De plus, la proximité des préventionnistes favorise les échanges et l’interprétation commune des textes.

Les Etablissements Recevant du Public (ERP)

On recense dans le Loir-et-Cher près de 6 400 établissements recevant du public. Les ERP remarquables du département sont notamment le Château de Chambord, Center Parcs à Chaumont-sur-Tharonne, la Maison de la Magie à Blois, le Minotaure de Vendôme ou encore La Pyramide de Romorantin-Lanthenay.

Pour tous les ERP, il appartient au Maire d’autoriser les constructions, les travaux ou les changements de destination sur le territoire de sa commune.

Tout exploitant ou pétitionnaire transmet au Maire sa demande de permis de construire (PC) ou d’autorisation de travaux (AT).

Avant de se prononcer, le Maire doit en matière d’ERP saisir la commission de sécurité. Celle-ci, après la phase d’étude, émet un avis (favorable ou défavorable) en matière de sécurité incendie accompagné de prescriptions, après la phase d’étude.

Les objectifs du règlement de sécurité
  • Limiter les risques de naissance de feu,
  • Limiter la propagation de l’incendie,
  • Permettre l’évacuation rapide et en bon ordre de la totalité des occupants,
  • Faciliter l’intervention des secours.
Les fondements de la prévention

Le développement de la réglementation de sécurité contre l’incendie et la panique dans les établissements recevant du public a toujours été favorisé par les sinistres meurtriers qui sensibilisent l’opinion. Il en a été ainsi après les incendies des Nouvelles Galeries à Marseille en 1938, du cinéma de Rueil Malmaison en 1947, de la discothèque de Saint-Laurent-du-Pont en 1970, du CES Pailleron à Paris en 1973, et plus récemment l’effondrement d’une tribune au stade de Furiani le 5 mai 1992 (bilan 15 morts et plus de 1500 blessés). C’est à la suite de cet accident que le rôle et la composition des commissions de sécurité ont été clairement précisés par le décret n°95-260 du 8 mars 1995 modifié. Les premiers textes sont apparus dès 1941.

Comment devient-on préventionniste ?

Le Guide National de Référence Prévention définit trois niveaux d’emplois :
PRV1 ou agent de prévention :

  • L’agent de prévention assiste le préventionniste dans ses missions. Il réalise des visites et des études de dossiers d’ERP (Etablissements Recevant du Public) de 5e catégorie sans locaux à sommeil.
  • Pré-requis : sapeurs-pompiers titulaires au moins de la FAE de chef d’agrès.
  • Unité de valeur certificative de 69 heures environ.

PRV2 ou Préventionniste :

  • Etudie les dossiers et participe aux commissions de sécurité, conseille les autorités et renseigne les pétitionnaires, les maîtres d’oeuvre, les maîtres d’ouvrage, les exploitants...
  • Pré-requis : agents de prévention, qui assurent ou ont assuré l’emploi de chef de groupe pendant un an minimum ou de chef d’agrès pendant cinq ans minimum, les élèves lieutenants et les lieutenants stagiaires de sapeurs-pompiers.
  • Formation certificative articulée en 3 modules d’une durée de 127 heures environ et 5 jours de pratique dans un SDIS.

PRV3 : Responsable départemental de la Prévention :

  • Met en oeuvre la doctrine départementale de la prévention et assure l’étude de dossiers complexes.
  • Etudie les dossiers et participe aux commissions de sécurité, conseille les autorités et renseigne les pétitionnaires, les maîtres d’oeuvre, les maîtres d’ouvrage, les exploitants...
  • Pré-requis : PRV 2 depuis 3 ans au moins, titulaire des modules optionnels « Code du travail, installations classées pour l’environnement et immeuble de grande hauteur », être inscrit sur la liste annuelle départementale d’aptitude de la spécialité.
  • Formation certificative comprenant la rédaction d’un mémoire et la soutenance de celui-ci, d’une durée de 82 heures environ.